ça ne va pas non plus comme ça ne suffit pas
de le dire ça ne va pas mieux pour autant le
disant ça se traîne se limace s’escargote ça fait durer
mais ça ne va pas mieux non plus les jours sont
toujours inconsistants les heures moites ou rosâtres
les choses émettent leurs vieux remugles de moisissures
et d’humidité larmoyante les femmes dorment dans le métro
les hommes ne se voient même plus dans les miroirs ça
ne va plus comme ça et le dire n’y change rien les
mots ne guérissent pas les ulcères des jours ni
l’épaississement des aortes l’arthrose la parole n’est
pas un remède pas même un placebo juste un écoulement
constant qui décrasse la tuyauterie mais ne change rien
aux douleurs de vos vieux rhumatismes ne décoince pas
plus les jointures des membres que ne débouche les artères
ça ne va pas comme ça et le dire ne suffit ne suffit pas plus

 

Kankan Malinké

Les extravagances du comte, Domenico Cimarosa.