le poète sait qu’il n’est pas doué pour la poésie il
le sait même si ici ou là on lui dit le contraire l’invite
l’incite à lire dire déclamer parler reparler écrire réfléchir
encore et encore et encore sur la poésie et le poème et
le vers pas vers la prose l’odeur des roses et celle des
aisselles de ses amantes le moderne ou le classique le
sentiment des choses ou les infimes mouvements si
intéressants de la crevette rose ou rodomonte ou de la sittelle
encore comme l’hermine d’ailleurs la poésie c’est pas son truc
on ne le croit pas au contraire bien au contraire on sourires
entendus on sait qu’il dit ne pas savoir mais on sait ce
qu’on sait quoi qu’il fasse ou cache ou dise ou affirme il
est le poète pas ce qu’il dit mais ce qu’il est dans ses dires

 

Les diamants de la couronne, Daniel Auber

Cithare sur table bombée du Vietnam