03 février 2013

le devin du village

est construit de certitudes sait ce qui est bien ce qui ne l’est pas le dit ainsi n’aime pas le peuple Baruya dont les adolescents pour les faire devenir des hommes donnent leur semence à boire aux enfants pré-pubères ni les hommes Masaï dont le goût trop prononcé pour les ornements lui fait craindre leur féminisation il dit tout ça il dit aussi affirme qu’il ne sait rien de leurs femmes et que c’est un bon signe qu’il ne supporte ni la nudité des Aruntas ni la coquetterie des hommes-fleurs indonésiens ni la répulsion des juifs pour... [Lire la suite]
Posté par balpe à 15:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

28 janvier 2013

La bonne fille

marche à reculons ne veut pas voir la mort en face sait qu’elle est là la suit ne la lâche pas d’un pas ne veut pas surtout pas la voir en face avec son regard vert-gris de Méduse son odeur de sexe de femme de forêt d’automne grosse de champignons ses grimaces dans son dos l’ironie de ses bouffées de rires sa silhouette ordinaire ordinaire de femme ordinaire ses bruits de vieille voiture poussive de temps qui passe entraînant les banalités ordinaires des jours ordinaires comme l’obligation de faire la vaisselle balayer la poussière... [Lire la suite]
Posté par balpe à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 janvier 2013

Le pirate coupable

c’est un pirate il a l’âge de ses haines bandeau noir sur l’œil jambe de bois sabre d’acier courbe sanglant chiques et chicots en bouche et vociférations un pirate cruel sans pitié un monstre d’indifférence d’égoïsme tout tombe autour de lui amour haine justice injustice pitié bonheur violence comme pluie de concepts rage d’être pas d’humanité n’en finit pas d’abattre des têtes et des mots tailler dans le vif de la chair et des langues mordre cracher trancher couper vivre au jour le jour ses nuits et ses crépuscules et ses exécrations... [Lire la suite]
Posté par balpe à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,