25 février 2013

enfers

  Alessandro n’a jamais réfléchi sur la mort jamais pu jamais voulu sait pas la laisse venir sans plus enfer compte contre tout laisse venir lentement comme toutes autres choses inaccessibles laisse faire ne voit ni ce qu’il pourrait en attendre ni ce qu’il pourrait en dire ni en faire ni en penser laisse venir c’est tout un point c’est tout n’a d’ailleurs la perspective d’aucun autre choix aucun vaste trou noir de sa pensée où s’engloutit toute réalité impensable absolu du vide de l’au-delà de l’être sait qu’elle est le... [Lire la suite]
Posté par balpe à 06:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

23 février 2013

les deux aveugles

  le soir ne lui arrive jamais jamais ni le jour ni la nuit ou la nuit vit dans l’incertitude absolue des choses pas de raison que demain soit ni même que hier ait été s’attend à tout d’un monde où mouvement et matière s’inventent dans une même incertitude où les espaces s’emboîtent dans d’autres espaces encore s’attend à tout regarde la lumière comme un accident la nuit le ciel les odeurs et les sons comme autant de contingences avec lesquelles il doit faire résiste essaie de résister aux impératifs impérieux du corps... [Lire la suite]
Posté par balpe à 10:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,